Site classé, je t’aime moi non PLU

Le site classé de la vallée de la Bièvre est unanimement apprécié, par ceux qui le visitent, s’y promènent, en sont proches, ou par les chanceux qui l’habitent.
Tellement apprécié qu’un très grand nombre des demandes de permis de construire qui sont déposées dans les communes de la haute vallée (de Guyancourt à Verrières-le Buisson) le sont précisément dans le site classé. C’est une espèce d’amour dévorant qui risquerait bien à terme de le faire disparaître !
Pourtant, une meilleure prise en compte du site classé dans les plans locaux d’urbanisme pourrait contribuer à réduire ce risque. -> Lire la suite

Réouverture des forêts de Versailles et Verrières-le-Buisson

Citer

Les promenades en forêt sont à nouveau possibles !
Mais l’ONF demande que nous soyons respectueux de la faune qui s’est déshabituée à nous voir.
Nous vous invitons à prendre connaissance des recommandations de l’Office National des Forêts

Partageons la forêt, mais en respectant la nature et ses habitants.

Bonnes promenades !

L’événement pluvieux du 9 mai

Citer

La Bièvre déborde dans le bassin des Bas Prés à Jouy-en-Josas au matin du 11 mai

Un orage exceptionnel !
Dans la nuit du 9 au 10 mai dernier, une pluie d’une rare intensité est tombée sur Jouy et Saclay. La quantité d’eau cumulée de 70 mm équivaut à 2 mois de précipitations habituelles. Une telle pluie n’est censée se produire en moyenne que tous les cinquante ans. Le bassin des Bas Prés s’est trouvé rempli et de nombreux gravats parsemaient les chaussées. La gestion des différents bassins a été efficace et le SIAVB a géré cet apport d’eau dans la journée de dimanche pour être prêt à affronter un nouvel épisode annoncé par Météo France mais qui ne s’est pas produit.

Sans les aménagements réalisés ces dernières années qui ont accru les capacités de rétention, il est fort probable que les dégâts auraient été importants.

La répétition de ces événements violents ces dernières années, vraisemblablement due à l’évolution du climat, pose également avec urgence la question de l’artificialisation des sols  qui provoque un ruissellement massif que les réseaux ne peuvent absorber.

COVID19 – Le jour d’après ?

Citer

Chronique

Nos rapports avec la nature et avec les animaux sauvages, depuis que nous habitons à plus de 90% dans les villes, se sont distendus et transformés.
La COVID 19 pourrait ne pas arranger les choses puisque la chauve-souris et le désormais célèbre pangolin ont été identifiés comme étant vraisemblablement à la source de l’épidémie. Mais si ces animaux sont responsables du problème, coupables ils ne le sont sûrement pas. Car c’est plutôt du côté du comportement humain qu’il faut chercher les causes profondes du problème.
Est-ce que cette catastrophe nous fera prendre conscience de certaines évidences qui nous auraient échappées en temps ordinaire ? Nous poussera-t-elle vers un « jour d’après » différent ? Continuer la lecture

Prenons l’air (virtuellement !)

Citer

Ces temps de confinement nous ont donné une terrible envie de prendre l’air !

Alors, pourquoi ne pas voyager grâce aux images à couper le souffle d’un reportage sur le monde animalier de Vincent Munier

 

 

ou découvrir des agriculteurs formidables et innovants dans le film « Le champs des possibles »

ou  devenir plus intelligent avec l’excellente émission « De cause à effet » de France Culture, par exemple :

LES ZONES HUMIDES ET LEURS BÉNÉFICES

Citer

Zone humide d’un étang de la Bièvre

Les bénéfices des zones humines ont fait l’objet d’un article dans le Castor n°86 :
–       Contribuer à la dépollution des milieux aquatiques,
–       Renforcer les dispositions contre les inondations,
–       Porter une biodiversité spécifique singulièrement riche.
Mais ce ne sont pas les seuls ! Le présent article développe les autres avantages des zones humides.

Continuer la lecture